thumbnail

Nous passons près de 90% de notre temps à l’intérieur des bâtiments. Nous ne choisissons pas nos bureaux, mais puisque nous passons 1/3 de notre temps à dormir la maison a un impact certain sur la santé. Depuis quelques années de nouveaux appareils se sont invités entre nos murs et leur impact santé est en débat. Que penser des champs électromagnétiques ?

thumbnail

Ça bouge dans l’électrique. Dans la nuit on annonce une double hausse. Dans l’après-midi on déploie le compteur Linky.
Et ce n’est peut-être pas fini. Des sources habituellement bien informées nous précisent que l’électricité ne va pas prendre 5% par an pendant 2 ans, mais pendant 3 ans.

thumbnail

Philippe Martin le tout nouveau ministre de l’Écologie et de l’Énergie a fait connaître sa première décision en annonçant d’emblée une double augmentation des tarifs de l’électricité. Signant la plus forte progression depuis 10 ans. Cette double hausse apparaitra sur les facture des particuliers avec 5 % supplémentaires dès août 2013 et à nouveau 5 % en plus à l’été 2014

thumbnail

Dans le bâtiment on parle toutes les langues. Les chantiers sont le théâtre vivant de la création d’un espéranto unique. Un mélange de langues enrichi de mots savants. Et les mots savants du bâtiment restent obscurs pour le commun des mortels. Même le correcteur d’orthographe ne les reconnaît pas et nous les corrige sans qu’on ne lui ai rien demandé. Aujourd’hui demain-ma-maison regarde le calepinage dans les yeux.

thumbnail

Après la myriade de contentieux sur la hausse des prix du gaz. Difficile de savoir à quelle sauce les consommateurs d’énergie seront finalement mangés. Depuis janvier 2013, une nouvelle règle a été établie pour les tarifs règlementés. L’aviez-vous remarqué ? Au 1er juillet comptez sur 0,5% de plus.

thumbnail

Emprunter à 3% c’est une barre symbolique et capitale. Un peu comme les soldes à -70% ça incite à réfléchir.

thumbnail

Certains produits ont une notoriété phénoménale. Tout le monde les connait.
D’autres produits n’ont aucune notoriété. Mais on les aime quand même.

Les tuiles du fabricant Imerys terre cuite appartiennent à cette catégorie. Personne ne connait le nom du fabricant. Personne ne connait le nom de sa tuile. Mais, le produit remporte tous les suffrages !

thumbnail

La brique rouge tout le monde connaît. C’est un matériau familier. La brique est un matériau de construction utilisé depuis l’antiquité. Mais de quoi est-il fait ? Et comment sera-t-il demain ?

thumbnail

Les quantités de bois imposées dans le bâtiment, notamment la construction maison, avaient été multipliées par dix. Les volumes obligatoires avaient été précisés dans un décret du 15 mars 2010 dont demain-ma-maison.com s’était fait l’écho. Il est clair que l’introduction de certaines nouvelles normes a un impact déterminant sur le marché. Certaines normes menacent plus ou moins directement l’avenir de filières dans un contexte économique déjà tendu. Cet impact économique entraîne sur le terrain juridique une réponse des acteurs de la construction qui se sentent lésés. Ce fut le cas pour l’électrique qui a fait invalider la RT 2012. C’est au tour du béton&ciment qui fait retoquer les obligations favorables au bois.

thumbnail

Le made in France s’est fait une place dans les médias. Les étiquettes made in Bangladesh n’ont plus la côte. Les supermarchés affichent tous les produits de leur région. Et pour les maisons ?

thumbnail

Le tennis, comme le golf a été inventé par les Anglais. La surface initiale des terrains de tennis était évidemment le gazon. Mais le gazon, ça s’use, alors les Anglais ont inventé la terre battue. Mais, en Angleterre il pleut… Et la terre battue, devenait de la boue. Et on ne peut pas jouer sur la boue….

thumbnail

Roland Garros, le fameux tournoi sur terre battue s’achève. Le sacre des vainqueurs n’a étonné personne. Mais, les courts Parisiens recèlent quelques surprises. La météo ne s’est pas invitée. Comment comprendre qu’avec toute cette pluie la terre ne soit pas plutôt de la boue ? Parce que ce qui est battu ce n’est pas de la terre, c’est de la brique ! La brique c’est de la terre cuite. Confortable et insensible à l’eau… Comme on le dit parfois sur le blog.

thumbnail

De ce côté-ci de la Manche, la transition énergétique, on en parle. En Grande-Bretagne, on la fait. Chacun sait — ou presque — que le bâtiment est l’émetteur de 40 % des GES. Les Anglais attaquent ce front-là avec une idée que l’on peut leur envier. Une idée « brillante » qu’il serait astucieux d’imiter : le « Green Deal » !

thumbnail

Certains louent leur façade pour y accueillir des 4×3. C’est rentable mais peu élégant et très consumériste. Certains louent leur toit qui devient une centrale de production d’énergie d’origine photovoltaïque.

thumbnail

Le débat sur la transition énergétique devrait animer l’opinion. Pourtant, il n’en est rien. La banquise fond. On y peut tous -un peu- quelque chose. La maison est un lieu de consommation énergétique silencieuse, mais certaine. Le passage à la salle de bains le matin est un point clé pour vous réveiller et attaquer la transition du bon pied.

thumbnail

EDF est à la peine avec les factures 2009-2013. Demain-ma-maison.com vous avait informé des turpitudes du turpe et de la décision du Conseil d’État à l’encontre d’EDF. La nouvelle méthode de calcul des tarifs de l’électricité conclut à un différentiel cumulé de 40 millions d’euros, en faveur des clients, sur l’ensemble de la période 2009-2013.

thumbnail

Le blog demain-ma-maison.com tente de vous informer sur la maison en général.
- Les aspects techniques et réglementaires.
- Les impacts santé.
- Les questions énergétiques et les thématiques financières.

Les coûts et les prix des maisons sont des articles très suivis. Je m’attache donc à les mettre à jour. La fiscalité est une composante majeure de l’impact financier : demain-ma-maison se doit de la traiter. Tenir la fiscalité maison à jour relève de la mission impossible. Ces deux dernières années les règles ne cessent de changer. Demain-ma-maison s’actualise parfois moins vite que la musique car ce blog est multithématiques – et entend le rester !

Je vais vous parler aujourd’hui de l’ISF 2013. L’emballement des prix de l’immobilier a fait basculer certains d’entre vous de ce côté-là de la barrière. La loi de Finances 2013 encore changé le régime de l’impôt sur la fortune. Une mouture hybride des régimes précédents.

thumbnail

L’État cherche à libérer ce foncier disponible en proposant une exonération des plus-values de cession de droit de surélévation. Attention : exonération des plus-values sera temporaire. Les villes regorgent de possibilités de construire des logements. Pour vous en convaincre, relisez l’article intitulé « Foncier disponible à Paris & ailleurs » paru en 2012 dans ce blog. Il précisait qu’il y a un potentiel de 466.000 M2 constructibles à Paris. La taille du réservoir de m2 n’a pas été établie ailleurs, mais, les “dents creuses” courent les rues et il y a une immense réserve de foncier endormi.

thumbnail

La terre cuite est traditionnellement un matériau de structure c’est-à-dire utilisé pour l’édification des murs on parle alors de brique de mur et en matériau de toiture on emploi le terme de tuile. Mais, avec la quête de l’amélioration de la performance énergétique, on commence à voir des tuiles aussi sur les murs : en bardage. En couverture de murs et non plus seulement en couverture de toit…. Focus sur cette nouvelle solution.

thumbnail

Dans le domaine du journalisme, il y a deux familles qui se rencontrent rarement : l’actualité et les dossiers de fond. La rédaction de demai-ma-maison.com ayant seulement un cerveau et dix doigts alterne les rebondissements de l’actu et les dossiers dans un mille-feuille publié sur internet que l’on appelle un blog. Heureusement que la fonction « rechercher » permet de recoller les infos éparpillées. Voilà qu’en plein dossier de fond sur la transition énergétique, un débat capital (qui n’intéresse- disons-le- personne) rencontre un événement qui vient s’écraser sur la planète bâtiment. La RT 2012 est remise en cause. La collision dossier de fond versus actu vient d’avoir lieu avec la décision du conseil d’Etat d’invalider la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012)