Autoconstruire : c’est construire sa maison soi-même

L’auto-construction est un vaste sujet. Passionnant et passionné.Il y a pléthore d’informations sur l’autoconstruction, de réseaux d’autoconstructeurs, de blogs personnels de maison autoconstruites, d’associations de chantiers d’écoconstruction. Comment donner une vision d’ensemble de cette immense mosaïque de maisons individuelles uniques au monde ? Généraliser sur l’unique et sur la démarche individuelle. C’est mission impossible !

Autoconstruire c’est naturel.

tipi 300x245 Autoconstruire : c’est construire sa maison soi même Après avoir utilisé les cavernes, les premiers hommes ont commencé à fabriquer des abris là où ils en avaient besoin et non plus seulement là où la conformation naturelle des lieux leur offrait une anfractuosité suffisante pour y établir leur logis.(lien la maison est un abri). Au royaume de l’évolution et de l’intelligence de l’adaptation les premiers hommes ont fabriqué leurs logements eux-mêmes grâce aux matériaux disponibles et immédiatement accessibles. (lien les matériaux ne sont pas une fantaisie)

L’os et la peau de buffle sont à ce titre des matériaux de construction comme les autres, pour les Indiens. La glace des igloos offre une performance thermique intéressante avec un rapport qualité, prix, économie de moyens imbattables. Ce matériau de construction étant en outre parfaitement biodégradable et écologique !

Du point de vue des habitants, il est vrai qu’habiter un tipi, ou un igloo, une yourte ou une maison troglodyte manque potentiellement de confort. L’authenticité mérite bien quelques concessions. Certains d’ailleurs reviennent à certains de ces habitats originaux pour en faire des maisons pas comme les autres.

La construction par des professionnels du bâtiment est la règle, l’auto construction l’exception.

autoconstructeurs Autoconstruire : c’est construire sa maison soi même Progrès technique et spécialisation vont de pair. Certains hommes ont commencé à devenir charpentier, d’autres maçons… etc. L’avènement de la construction au profit de l’autoconstruction ne date pas d’hier, ni avant-hier ! Les professionnels du bâtiment ont investi le secteur de la construction de maisons individuelles : l’autoconstruction est une réalité économique et statistique minoritaire

En France, on estime que 1000 maisons sont bâties par des auto-constructeurs chaque année
Les autoconstructeurs de France ont doublé en 10 ans.
La part de l’autoconstruction 1000 maisons autoconstruites sur 180 000 maisons individuelles neuves construites en France chaque année.

En dehors des traditions locales, et d’événements historiques spécifiques (conquête de l’Ouest) un renouveau de l’auto construction s’est amorcé dans les années 50.
À cette époque, l’autoconstruction était autant une posture politique ou religieuse contestataire en réaction à l’ordre établi qu’une solution constructive.

Trois motivations distinctes posent les fondations de l’auto construction

  1. L’obligation économique
  2. L’ arbitrage lié à la qualité de la maison : parti prix architectural, attirance pour un matériau en particulier, propriétés spécifiques sur la santé…etc.
  3. L’alternative écologique et économique et aux méthodes de construction récentes : la performance écologique de la maison entre en ligne de compte on parle alors souvent d’auto-écoconstruction.

En écho à ces 3 motivations Trois solutions d’autoconstructions cohabitent :

1. Une maison à tous prix « j’habite là dedans car je n’ai pas d’autre solution»bidonville 300x225 Autoconstruire : c’est construire sa maison soi même

Le bidonville est le cas extrême de l’autoconstruction pour motifs économiques exclusivement. Il est aussi le plus courant. Aussi indécent que soit cet habitat précaire, il est inutile de prétendre l’ignorer. L’illégalité de ces « maisons » les exclut des statistiques officielles pourtant :

  • Près d’un citadin sur trois habite un bidonville (Nations Unies 2006).
  • 6,4 % de la population totale vit dans des bidonvilles ou des taudis dans les pays développés.
  • 30 à 50 millions de personnes de plus par an vont habiter un bidonville
  • 3 milliards de personnes habiteront un bidonville en 2050.

2. Une maison individuelle accessible :« Je construis ma maison moi-même car c’est le seul moyen de m’en offrir une »

construire en briques 234x300 Autoconstruire : c’est construire sa maison soi même C’est une maison qui présente un atout prix mais dont la qualité des prestations en construction est conforme aux réglementations en vigueur.(lien vers article RT) Les plans sont étudiés, le permis de construire est déposé, le chantier dure le temps qu’il faut et le Consuel examine l’installation avant d’autoriser le raccordement à l’électricité.

3. Une maison saine et durable. « Je construis ma maison moi-même car je n’ai pas envie de faire de compromis sur la qualité »

La dimension écologique ou éthique prend le pas sur la motivation économique : Dans ce cas précis c’est l’envie d’une maison singulière et souvent très performante écologiquement et thermiquement qui a motivé le choix de l’auto-construction.
Il arrive que les techniques choisies soit audacieuses peu diffusées (maison paille, maison bambou, maison terre crue…etc.)

De quel style de maison auto construite s’inspirer ?

De chacune d’entre elles, en fonction de votre motivation principale ! Toute autoconstruction à un prix financier et humain.

Sur ce blog, nous nous intéressons essentiellement aux approches de maisons saines et durables.

  • La vision économique de la question est difficile à généraliser.
  • Les choix éthiques et esthétiques de chacun appartiennent au registre personnel

Donc il est strictement impossible de donner une vision d’ensemble. Nous avons donc choisi de classer les maisons autoconstruites par familles de matériaux. De de vous donner une vision concrète via la vidéo.

Autoconstruire une maison en parpaing

Lien fiche matériau béton

Construction d’une maison en briques de terre cuite

Pour beaucoup d’autoconstructeurs vouloir c’est pouvoir. Une femme, Sylvia Dorance, s’est lancé dans l’aventure. Fort de ses succès, du savoir faire acquis elle a écrit différents guides qui font autorité sur le sujet. Si vous vous lancez dans l’autoconstruction il est possible d’acheter ces guides en version papier ou en téléchargement. là

guide-autoconstruction.com
Lien fiche matériau terre cuite

la maison paille : l’autoconstruction comme les pionniers

Lien fiche matériau paille

Villa terre crue

La maison en terre crue au 21 ° siècle c’est possible et c’est durable.


Un architecte nous conte sa raconte, s’exprime sur la qualité des matériaux, leurs propriétés techniques, leurs performances et leur mise en œuvre.

Auto construction maison bois massif


Après quelques images sur l’environnement vosgien au coeur duquel est implanté la maison, vous verrez les principales étapes et choix techniques de cette autoconstruction réalisée sur le principe du poteau poutre et madriers massifs.
Lien fiche matériau bois massif et la suite du bois par là

La maison usinée une solution à venir pour l’auto-construction ?

Monter votre cuisine IKEA ne fait pas de vous un menuisier, mais cela vous donne quand même la fierté de l’avoir fait ! Outre-atlantique, il existe l’équivalent à l’échelle de toute la maison. La maison usinée est une technique d’auto construction dont je n’ai pas trouvé d’exemple hexagonal qui mérite néanmoins d’être regardée de près.

Autoconstruire c’est partager des expériences de construction de maison

La communauté des autoconstructeurs étant très concernée par le partage il y a beaucoup de sites, blogs…etc.

Les auto-constructeurs sont organisés en réseaux. Ils s’appellent même les Castors (à cause de la puissance de travail des animaux du même nom, voyez comment les castors ont évité une marée noire au Canada)

Ce partage se fait aussi sur les chantiers où les uns apprennent les techniques aux autres en aidant à la construction de la maison du troisième.

Ce sont les chantiers participatifs ou les chantiers d’écoconstruction.

    5 Commentaires sur “Autoconstruire : c’est construire sa maison soi-même”

  1. Commentaire de Karine, le 25 janvier 2012

    Bonjour,
    vous citez des chiffres sur l’autoconstruction en France. D’où proviennent vos sources ? Je suis en quête d’informations sur ce marché.
    Merci !

  2. Commentaire de patrice, le 21 janvier 2013

    J ai 69 ans je termine ma maison .C est dur mais economie50% satisfaction modernite beton cellulaire poutre bois fer isolation max Cela occupe!!!!ET QUEL SATISFACTION DE VOIR LA TETE DE CEUX QUI AVAIENT UN DOUTE SUR LE CHANTIER C EST MA MAISON REMPLIE DE SOUVENIRS DE CHANTIER ET DE SUEUR

  3. Commentaire de Isabelle, le 21 janvier 2013

    La satisfaction du travail accompli ça n’a pas de prix !

  4. Commentaire de Marseille Entreprendre, le 16 mai 2013

    Il est vrai que construire sa maison soi-même amène double satisfaction. En revanche, il est nécessaire de bien avoir calculé les coûts et le frais d’un tel chantier, et surtout il faut avoir du temps devant soi. Construire une maison soi-même ne se fait pas en 3 mois, donc il faut être conscient que cela prendra du temps et de l’énergie.

    Quoiqu’il en soit, ne jamais baisser les bras dans les moments difficiles !

  5. Commentaire de Elliott bobiet, le 4 janvier 2018

    bonjour, je propose des échanges de liens dans le secteur immo, voiture et nature,
    es tu intéressé ?
    merci,

Commenter cet article