Amner Hall : rock and royale attitude

Fin du suspense, le Royal Baby N°2 est né. C’est une fille, elle s’appelle Charlotte – comme grand-papa Charles. Élisabeth comme Son Altesse la Reine, et Diana comme la princesse en délicatesse avec la royauté. William et Kate se montrent à nouveau audacieux et assez habiles pour mener leur vie telle qu’ils l’entendent. Kate n’est pas la girl next door qu’elle a – peut-être – été. Elle ne laisse en aucun le rouleau compresseur du protocole diriger sa destinée. Entre Buckingham et ses parents, son coeur ne balance pas. La famille princière déménage au propre comme au figuré.

Charlotte royal baby2 Amner Hall :  rock and royale attitude Nouveau bébé nouvelle maison

Après un bref passage à Kensington palace, leur résidence officielle – rénovée à grands frais et sur fond de scandale – Kate William Georges et Charlotte vont finalement s’établir à Amner Hall. Le couple princier a décidé de vivre à la campagne et d’élever les enfants loin de l’affluence et de l’influence de la capitale.

 

Anmer Hall, sublime manoir du Norfolk offert par la Reine pour leur mariage était initialement une modeste maison de campagne comme seules les têtes couronnées peuvent les rêver. Après avoir sacrifié leur temps et la bagatelle de 7 millions d’euros à moderniser KP c’est finalement ailleurs qu’ils vont s’installer.

Amner Hall toit Amner Hall :  rock and royale attitude

Se mettre au vert

Pour prendre un peu plus le large, le couple princier va commencer prendre un congé maternité digne de ce nom. En futur roi moderne William va lui aussi opter pour un congé paternité jusqu’en juin prochain. 4 semaines à 4 le rêve, non ?

Enfin finalement, ils ne vont pas tout à fait être quatre mais six. Amy et Colin Wood qui s’occupaient de l’intendance de Anmer Hall s’en sont allés et ce sont les parents Middelton qui arrivent à la rescousse. L’omniprésence de la branche roturière a déjà irrité la royauté à la naissance de Georges (C’est chez eux que s’était installée la famille toute neuve à la sortie de la mater). Il semble que Charles ait exprimé ses regrets quant à l’accès à son petit fils. N’est-ce pas rassurant de voir que les querelles de famille sont les mêmes dans toutes les familles ?
Souhaitons qu’Amner Hall comble tous leurs souhaits.
Après 2 millions d’euros de travaux, le manoir, ses 10 chambres, sa piscine, son tennis et ses 8000 hectares de parc devraient répondre trait pour trait aux goûts du couple et des deux bambins. Les voisins – et la rumeur – n’ont pas caché leur réprobation. Le jardin d’hiver, les plantations d’arbress et la nurserie n’ont pas vraiment posé problème. Mais le toit a fait couleur beaucoup d’encre.

Passer à l’orange

Incroyable mais vrai. C’est la couleur des tuiles qui posent problème au voisinage. Le toit est qualifié de orange, de trop « neuf ». En France on dirait « terre cuite ». Et orange de ce côté-là de la Manche c’est clinquant et nouveau riche. La presse a ironisé sur le fait que Kate avait copié les Bechkam qui avaient choisi cette finition pour les tuiles du toit de leur « Beckingham Palace ».

Beckingham Palace Amner Hall :  rock and royale attitude

Français et Anglais suivent comme d’habitude des chemins opposés.

  • En France, la branchitude est aux toits sombres. Les nuances de gris sont trendy.
  • En Grande-Bretagne, le gris est traditionnel et, la terre cuite so shoking.

Le conseil de la blogueuse :

Faire des repérages en France. Pour 1,5 million de livres de rénovation toiture, nous aurions pu glisser aux intéressés que des finitions terre cuite «vieillies» et ou des versions patrimoniales existent y compris dans les couleurs terre cuite. Personne dans l’Hexagone ne s’amuse à mettre des tuiles aux finitions flambant neuves sur des demeures anciennes. Et certains modèles de tuiles sont même développés avec les architectes des Bâtiments de France. French style….

 

 

 

 

Commenter cet article