Pollution : champs électromagnétiques & Habitat sain (1)

Nous passons près de 90% de notre temps à l’intérieur des bâtiments. Nous ne choisissons pas nos bureaux, mais puisque nous passons 1/3 de notre temps à dormir la maison a un impact certain sur la santé. Depuis quelques années de nouveaux appareils se sont invités entre nos murs et leur impact santé est en débat. Que penser des champs électromagnétiques ?

Destination sciences couv Pollution : champs électromagnétiques & Habitat sain (1)

Définition de la pollution électromagnétique

Je ne saurais trop vous recommander la page Wikipedia sur la pollution électromagnétique  ou l’électro-SMOG. Elle est très documentée et révèle bien les différents points de vue qui nourrissent ce débat.

Pour ceux qui ont envie d’aller vite, je résumerais le propos en disant que la pollution électromagnétique c’est l’exposition aux champs électromagnétiques artificiels. Le débat en question porte sur la nocivité ou l’innocuité de ce « SMOG » .

Pour sortir du brouillard, il faut d’abord savoir quels sont les appareils qui émettent des champs électromagnétiques :

Emetteurs de pollution internes à la maison

  • Émetteurs wi-fi -    téléphones mobiles -    téléphones dect
  • tous les appareils Wireless ou Cordless installés (y compris le babyphone, les alarmes sans fil, les télécommandes)
  • Les fours à micro-ondes
  • Les tables à induction
  • Les fils électriques (non blindés)
  • Les moteurs en tout genre : aspirateurs,
  • Les radios-réveils…
  • Les lampes fluocompactes, les lampes à led

Emetteurs de pollution à proximité des maisons

  • Les antennes relais de téléphone mobiles
  • Les antennes de toutes sortes
  • Les Lignes à haute tension
  • et j’en oublie certainement.

Nous sommes sans cesse traversés par ces ondes. Ces champs électromagnétiques sont une fome de pollution de l’air.

  • Sommes-nous parasités par elles ?
  • Sommes-nous indemnes ?
  • Sommes-nous plus ou moins sensibles ?
  • Que faire ?

Oui il y a des personnes plus sensibles, et qui présentent des symptômes à l’exposition aux ondes magnétiques. Et ce n’est pas non plus parce que nous ne développons pas des symptômes visibles extérieurement ou invalidants que nous ne sommes pas sensibles.

Les champs électromagnétiques artificiels sont-ils toxiques pour les êtres vivants ?

La question reste entière. Malgré les magazines qui vous annoncent la réponse en couverture. Point de réponse arrêtée à cette question.

A titre personnel, je peux vous livrer mon analyse. Ce sujet est étudié depuis les années 60. Une table ronde a même été ouverte en France pour par une Ministre de la Santé en 2009. Sans être effrontée, il me paraît impossible d’avoir jamais une réponse claire sur la nocivité des radiofréquences. Trop d’enjeux.

  •  Imaginez ce qui se passerait si l’ont disait que la TV, la radio, les téléphones mobiles, le micro-ondes, les lampes fluocompactes et le wi-fi nous rendent malade ? Combien de  procédures juridiques et autres « class action » se mettraient en marche ? Comment ferions-nous sans cette débauche d’interconnexion ? Toute la société que nous connaissons serait obligée de s’adapter.
  • Ou bien peut-être que notre corps s’adapte sans bruit à ce nouvel environnement comme il l’a toujours fait ? La question c’est en combien de générations ?

Si les champs électromagnétiques sont dangereux, nous avertir représente aussi un danger.

Un danger socio-économique. Je ne me permettrais pas de hiérarchiser les dangers. Est-ce qu’une instabilité socio-économique vaut un risque médico-social ? Je vous laisse seul juge.

Je vous propose juste quelques pistes pour se protéger des champs électromagnétiques.

Commenter cet article