thumbnail

Dans le bâtiment on parle toutes les langues. Les chantiers sont le théâtre vivant de la création d’un espéranto unique. Un mélange de langues enrichi de mots savants. Et les mots savants du bâtiment restent obscurs pour le commun des mortels. Même le correcteur d’orthographe ne les reconnaît pas et nous les corrige sans qu’on ne lui ai rien demandé. Aujourd’hui demain-ma-maison regarde le calepinage dans les yeux.

thumbnail

Certains louent leur façade pour y accueillir des 4×3. C’est rentable mais peu élégant et très consumériste. Certains louent leur toit qui devient une centrale de production d’énergie d’origine photovoltaïque.

thumbnail

6:00 ou 7:00. Commençons par la première chose que vous faites le matin : vous allumez la lumière pour vous lever sans vous cogner. L’éclairage est évidemment un des points de la transition énergétique. La lumière des maisons ne tombe pas du ciel. Même si la RT 2012 oblige à avoir des plus de surfaces vitrées 17% plus grandes que la règlementation précédente cela ne résout pas le problème la nuit.

thumbnail

Comme vous le savez évidemment tous. Le débat du moment c’est la transition énergétique. On en parle. Enfin, on est supposé en parler. Comment donc, ce n’est pas le sujet de vos dîners en ville ? Ca devrait. Hepuis février 2013 et jusqu’en jusqu’en juillet 2013, les Français sont invités à participer au grand débat sur la transition énergique. Une minorité – infime – sait à peine de quoi il s’agit.

thumbnail

Dans les parkings il y a des places réservées aux handicapés. Elles sont plus grandes. Plus proches des entrées. En un mot : adaptées.

Dans les immeubles il n’y a pas un quota d’appartements mais une mise aux normes handicapés de TOUS les appartements. Une norme qui alourdit la facture et réduit les M2. Interrogée sur la lourdeur de la norme la ministre du Logement demande aux handicapés d’avancer.

thumbnail

Le label BBC a été une réussite à bien des égards. Il fallait bien lui donner un successeur. Le label Bepos effinergie l’est officiellement. Même s’il faut reconnaitre que le batiment à énergie positive à promesse BEPOS existe déjà.