Sécurité incendie : le bois en façade autorisé sur les grands bâtiments

La règlementation incendie autorise désormais le bardage bois sur les grands bâtiments. Le bois ignifugé est une solution autorisée mais est-il vraiment une solution souhaitable sur les immeubles des villes ? Le paysage urbain va changer avec l’ITE mais jusqu’à quel point ?

joli pompier 683x1024 Sécurité incendie : le bois en façade autorisé sur les grands bâtiments

Le bois a été l’un des premiers matériaux de construction.

Mais les grands incendies de villes comme Londres ou San Francisco ont réduit son usage sur les grands bâtiments à la portion congrue. On utilisait encore le bois en construction pour les menuiseries des fenêtres, et en charpente. Mais on limitait son usage sur les bâtiments importants au motif de sa faible résistance en cas d’incendie. Les traitements chimiques pour le rendre ignifuge ont changé la donne.

Le bois naturel. Ou pas.

Le bois étant renouvelable, il a regagné des points avec la montée des préoccupations écologiques. Il est d’ailleurs toujours aussi pertinent d’utiliser du bois à l’intérieur. La partie noble du bois de nécessite pas de traitement. Objectivement le bois non traité est un matériau d’exception. Même sans traitement ignifuge  le bois fait moins de dégâts en cas de risque incendie que le polyuréthane par exemple qui est inflammable et dégage du cyanure à la combustion.

Le bois est le sujet de discussions enflammées. Car il y a bois et bois et il faut savoir de quoi on parle. Le Dossier spécial Bois vous permettra de comprendre la question en détail. Etre un matériau naturel ne suffit pas. Etre à la mode ne suffit pas. Ce qui est à la mode se démode.

Les bâtiments et les façades durent. L’esthétique des villes compte.

maison individuelle bardage bois 683x1024 Sécurité incendie : le bois en façade autorisé sur les grands bâtiments

L’utilisation du bois en extérieur peut-être discutée. Le bardage bois est indéniablement à la mode. Mais, le bois est vivant et change au fil du temps. Sur un bâtiment neuf, le bois a tout pour plaire. Ensuite, la pollution et les eaux de ruissellement font leur oeuvre. Les pays nordiques repeignent leurs maisons une fois par an ce qui leur garde un aspect irréprochable.

Traiter annuellement le bardage bois sur de grands bâtiments a peu de chance d’être fait dans l’Hexagone. Si le côté bois brut vieilli a son charme en montagne, cela ne fait pas vraiment partie du paysage urbain et risque de dénoter quand la mode d’un autre matériau viendra

Trouver un matériau fiable en bardage est une nécessité à cause du développement de l’ITE

Pour répondre aux normes thermiques de construction (RT2012, RT2020 ) l’isolation par l’extérieur va se développer. Il est indispensable de protéger les isolants qui craignent les intempéries. Le bardage en façade est une solution parmi d’autres. Le bardage tuiles terre cuite est une alternative moins connue. Mais, chacun peu lever les yeux et voir que sur les toits les tuiles terre cuite viellissent bien… et longtemps. Car le matériau terre cuite est naturellement : ininflammable et imputrescible.

    Un Commentaire sur “Sécurité incendie : le bois en façade autorisé sur les grands bâtiments”

  1. Commentaire de plateforme élévatrice, le 15 juillet 2015

    Je pense que le bois ignifugé est avéré être un matériau approprié, même pour les villes!

Commenter cet article