Santé : Qui veut gagner un mésothéliome ?

« Pas formé pas toucher » : la campagne institutionnelle de prévention aux dangers de l’amiante sort cette semaine. Visant les professionnels, elle prend la forme d’un jeu télévisé.

Les institutionnels ont voulu dédramatiser. Trop peut-être. Avec 40 minutes d’information façon jeu télévisé.

amiante materiau construction mortel 300x202 Santé : Qui veut gagner un mésothéliome ?

  • Musique à la « indestructibles » pour le générique
  • Ravissante animatrice tout sourire
  • Public de professionnels en délire
  • « Sujets » façon documentaire
  • Quiz santé sur la musique de « Qui veut gagner des millions »
  • Applaudimètre à tout rompre
  • Michel Chevalet pour donner les réponses au quiz.

 

 

Qui veut gagner 16 ans de prison ?

L’Italie, pourtant temple de la télé paillettes s’il en est, a adopté une attitude toute différente par rapport à ce sujet dramatique. Fin 2009, une procédure au pénal a été ouverte à l’encontre des industriels fabriquant de l’amiante. Une démarche inédite qui crée un précédent « au niveau mondial, dans toute l’histoire de la sécurité au travail » dit le procureur Raffaele Guariniello. Le parquet avait requis vingt ans de prison il a été suivi sur 16 ans pour « catastrophe sanitaire et environnementale permanente » ayant entraîné la mort, à ce jour, de près de 3.000 personnes dans le pays.

Maladies de l’amiante : 3000 morts par an en France

La reconnaissance de la faute a redonné espoir aux victimes en France, en Belgique, en Suisse, au Japon, au Brésil… En France 3.000 personnes succombent chaque année de l’amiante. Je doute que ces familles endeuillées goûtent cette campagne d’information. Des plateaux aux prétoires il y a un pas que je n’aurais pas franchi.

Les chiffres de l’amiante en France : Rappelamiante pas toucher logo2 300x300 Santé : Qui veut gagner un mésothéliome ?

  • Interdite depuis 1997
  • Entre 3 et 5 millions de tonnes d’amiante encore dans les bâtiments et ouvrages en France (60 kg/habitant)
  • 900.000 personnels du BTP exposés
  • 15 millions de constructions en contiendraient (flocage, faux plafonds, tuyaux, conduits en amiante-ciment, etc.)

Si la forme du jeu télévisé est discutable, une campagne d’information destinée aux professionnels du bâtiment est fondamentale pour sensibiliser aux dangers de l’amiante.   »Pas formé pas toucher » pourrait d’ailleurs s’appliquer avec bonheur aux particuliers.

L’amiante méritait bien un dossier, demain-ma-maison l’a réalisé pour vous :

 

    2 Commentaires sur “Santé : Qui veut gagner un mésothéliome ?”

  1. Commentaire de André, le 15 mai 2012

    Cette opération semble méconnaître la problématique de l’amiante sous sa forme naturelle, environnementale présente en Haute Corse, mais, surtout en Nouvelle-Calédonie car il est lié aux serpentines qui constituent le minerai de nickel saprolitique. L’entreprise minière et métallurgique qui exploite ce minerai vient d’être condamnée pour fautes inexcusables ( plusieurs morts et de nombreux insuffisants respiratoires !)
    Ce sujet a été évoqué dans le rapport de l’ANSES  » Affleurements naturels d’amiante » d’octobre 2010 ( mais les lobbies concernés ont fait leur oeuvre d’omerta : la chappe de plomb s’est étendue sur ce sujet )

  2. Commentaire de Isabelle, le 15 mai 2012

    Les problématiques des matériaux sous leur forme naturelle sont souvent ignorées. A cause des lobby certes. Mais aussi à cause des préjugés. En ces temps d’écologie à tous crins se développe certaines idées toutes faites. Il y a par exemple une confusion fréquente entre naturel et sain. Un produit naturel n’est pas nécessairement sain ! C’est le cas de l’amiante et c’est aussi le cas de la radioactivité !

    J’avais évoqué cette problématique de l’amiante dans un précédent article sur le matériau pierre. Si vous souhaitez y apporter votre éclairage et témoigner sur le sujet amiante sous la forme naturelle cela serait utile aux lecteurs d’avoir un avis éclairé.
    http://www.demain-ma-maison.com/dossier-l-systemes-constructifs-isolation-interieur-exterieur-repartie-mob/materiau-constructif-pierre-construction-maison/

    – Dans le même registre des risques sanitaires connus reconnus mais pas forcément traités, il y a la radioactivité. Elle est présente dans les habitatiosn à l’était naturel. Et personne ne le sait ou presque. Dans certaines régions montagneuses (riche en minerai) en France les taux de radioactivité dépassent les normes acceptables. A des taux très importants. Il serait bon que les habitants le sachent et puissent prendre des dispositions spécifiques à la construction de leur maison (ne pas vivre sur dalle, mais sur cave ou au moins sur vide sanitaire bien ventilé) et à l’usage : Ventiler, ventiler, ventiler….. Aujourd’hui, la performance thermique du bâti est essentiellement recherchée par l’étanchéité à l’air. Si le système de ventilation est performant ce sera une grande avancée. S’il est défectueux ce sera difficile à voir et le confinement présentera des risques certains.

    http://www.demain-ma-maison.com/aufildeleau/la-radioactivite-est-a-nos-portes-que-faire

Commenter cet article