Michael Schumacher : 3 ans après jour pour jour

Trois ans déjà. Trois ans après son grave accident de ski, le 29 décembre 2013 à Méribel, les fans n’oublient pas Michael Schumacher. Et même sur ce site, dédié à la maison en général, l’article sur la maison de Schumi est consulté sans relâche.

schumarer Michael Schumacher : 3 ans après jour pour jour

Pourquoi tant de lecteurs ?

Il est des articles dont la popularité étonne. Celui sur le retour à la maison du sextuple champion du monde de F1 pourtant publié en septembre 2014 continue d’attirer les lecteurs, mois après mois. Année après année. ( Schumi rentre à la maison)

 

La passion des tifosi de la Scuderia Ferrari n’y est probablement pour rien. Le fait de voir l’immense maison construite par le pilote n’est certainement pas non plus une explication plausible. C’est l’attachement au pilote conjugué à l’absence de nouvelle de l’évolution de son état de santé qui entretient la quête des fans.

 

La famille a déclaré qu’elle ne s’exprimerait pas à moins de progrès éclatants. Cette politique du « pas de nouvelle » ne suffit pas à répondre à l’attente des admirateurs.

 

Alors 3 ans après l’accident quelles nouvelles de Michael Schumacher ?

 

Les fans pourront regarder vers l’avenir avec un regard confiant avec Mick Schumarer. Les fans d’automobiles pourront admirer Mick – qui en digne fils de Schumi – commence à faire chauffer les pistes.

 

Les fans de Michael pourraient aussi faire un pèlerinage en se rendant au musée qui vient d’ouvrir. L’entrée est gratuite et ouverte au public jusqu’en février 2018. l’exposition est visible à Marbourg en Allemagne dans les locaux de la Deutsche Vermögensberatung, fidèle sponsor de l’ex-pilote de Formule 1.

 

Les fans et les citoyens lambda pourraient s’indigner contre la cupidité de la personne qui a volé une photo de Schumi chez lui sur son lit et tenté de la vendre à la presse pour 1 million d’euros. Ces mêmes fans peuvent se réjouir que la presse se soit abstenue. Une élégance que n’a pas eue le Daily Star qui a fait ses choux gras des 16 millions d’euros déjà dépensés pour la convalescence de Schumacher. Et pourquoi d’ailleurs la famille choisirait-elle autre chose que de dépenser la fortune que le pilote a gagnée pour lui prodiguer les meilleurs soins ? N’est pas logique ? N’est — ce pas personnel ?

 

Les fans – les vrais – s’accrochent aux points positifs.

Comme ces « signes encourageants » certes un peu vagues, mais ce sont les mots prononcés cet été par son ancien directeur technique chez Ferrari, Ross Brawn. La rumeur qui prétendait que le champion pouvait marcher avait due être démentie.

 

Des rumeurs positives dans lesquelles il faut lire la puissance de l’enthousiasme du public. Une chaleur et une conviction auxquelles la famille a récemment donné un sens avec le mouvement Keep fighting. Le communiqué précise que « Keep Fighting cherche à canaliser l’énergie positive reçue par Michael Schumacher et sa famille et à la transformer en une force pour le bien de la planète ». Sabine Kehm, manager du septuple champion du monde de Formule 1, ajoute : « Il s’agit d’une première étape d’un mouvement qui, nous l’espérons, peut apporter de bonnes choses dans le futur ».

 

Trois ans après les faits dramatiques, les médias « ont aussi peu à dire que Raoul sur sa tire », mais les fans s’accrochent autant que le champion.

 

Commenter cet article